La persistance polyglotte ou comment intégrer quatre moteurs de bases de données avec Java en une seule session

Jeudi 25 Septembre à 19h00 dans l'amphi A de l'ENSEIRB MATMECA, Laurent Forêt viendra présenter un "live coding" orienté Java et Spring Data.

Alors n'attendez pas, inscrivez vous vite !

Résumé de la présentation

NoSQL ! OUI d'accord on le sait, c'est un buzz word persistant et beaucoup de présentations ont été faites sur le sujet.

Les cibles de déploiement de nos applications sont désormais dans le cloud, un autre buzz word encore plus f.meux, qui favorise le déploiement de services souvent accessibles en REST avec des besoins de stockage de données performants, distribués, accessibles. Mais, ...

Quelles sont les fonctionnalités offertes par ces nouvelles bases de données ?
Laquelle dois-je utiliser et pour quel besoin ? Si oui comment les utiliser ?
Dois je pour ça dire NO au SQL ? Dois je abandonnner mon mapping Objet Relationnel, lequel j'ai mis tant de temps à appréhender les mécanismes ?

Depuis quelque temps, je me pose toutes ces questions et me suis intéressé à quelques unes de ces bases NoSQL.
J'ai donc mis gracieusement les mains dans le cambouis afin de voir comment un développeur Java peut mettre en oeuvre ces différents moteurs de base de données. Je vous propose donc au travers de cette session un petit retour sur mon investissement.
Cette session prendra donc la forme d'un petit live coding entre amis et partira de quelques besoins proches de la réalité qui donneront l'occasion de mettre en oeuvre Redis, MongoDB, Neo4j, et finalement Solr ; tout cela orchestré par Spring Boot et Spring Data.

Finalement, en ayant abordé ces quatre moteurs de bases de données avec des philosophies bien différentes, nous pourrons nous targuer d'un certain polyglottisme persistant.

Lieu

ENSEIRB MATMECA, Amphi A

Inscription

via Meetup

Sponsors de l'événement